Des ateliers d'autonomie afin de redécouvrir les notions abordées précedemment en classe.

Quelle joie de les voir s'amuser tout en apprenant!

        

 

Dans le cadre de notre projet potager à l'école, nous avons suivi une animation sur le compostage donnée par Ipalle. Rendons notre planète plus belle en réalisant des actions simples mais concrètes!

      

 

Tous les élèves de la section primaire de notre école ont eu la chance de participer à une animation donnée par Booki éducation sur différents thèmes (les artistes peintres et les apprentis savants). Les élèves étaient actifs durant toute l'animation et le résultat final fut splendide. Encore une belle journée de passée au sein de notre établissement! 

        

        

        

          

        

                  

 

Pour la Chandeleur, les élèves ont troqué leurs matériels scolaires contre des ustensiles de cuisine afin de préparer la pâte à crêpe. Vive l'autonomie!

        

        

 

En ce début d'année 2019, les enfants sont venus présenter leur passion, leur sport préféré ... sous forme d'un exposé à leurs copains de classe.

Quelle joie de partager autant de connaissances autour de sujets qui tiennent à coeur aux élèves !

                                                

 

Nos élèves ont découvert des notions d'électricité lors de différents ateliers qu'ils ont réalisés par 3. 

         

 

Journée "découverte des métiers" pour les élèves de 6e année le jeudi 17 mai 2018.

 

En matinée :

 

  • Moulin de Moulbaix

  • Ipalle à Ath
  • Forge à Ostiches
  • Ferme de Foucaumont à Villers Saint Amand

 

L'après-midi, animations au Quai de l'Entrepôt à Ath :

 

  • Services ambulanciers

  • Département des espaces verts
  • Hainaut sports
  • Académie de police
  • Action sociale

 

Projet sur l’alimentation

En ce début d’année scolaire 2017, les élèves de 4e année de l’école communale d’Ormeignies ont vécu une animation sur l’alimentation réalisée par Planète Mômes. Suite à cette activité, ils ont décidé d’organiser un déjeuner équilibré au sein de l’établissement. Afin de préparer au mieux ce dernier, ils ont dû mener différentes recherches (livre, Internet, personnes ressources…). Le résultat fut plus que positif et les enfants furent ravis.

 

 

 

 

Classes vertes à Wellin du 15 au 19 mai 2017.

Lundi 15 mai:

9h, jour J… Enfin le grand départ ! Tout le monde est au rendez-vous !

Nous sommes allés dans les bois. Nous avons construit des cabanes. On a couru, on a marché, on a ramassé des pommes de pin. On a aussi médité sur le tronc d’un arbre coupé. Un bel après-midi où on s’est bien amusés !

Adrien et Jérôme.

 

Mardi 16 mai :

 

Nous nous rendons à Dinant au bord de la Meuse. Là, un bateau nous attend. Il a 2 étages. Nous montons sur le pont et nous prenons place sur les bancs. Au cours de la promenade, nous passons près du rocher Bayard ! Aussi, nous franchissons l’écluse d’Anseremme. C’est bizarre d’observer le bateau monter ou descendre pour atteindre le niveau d’eau de la porte à franchir!

Oscar et Mathieu.

Après le pique-nique, nous sommes allés à la plaine de jeux située en haut de la citadelle. Nous avons joué aux militaires ! Il y avait un avion de chasse de la seconde guerre mondiale et un canon anti-aérien ! Les autres ont joué sur les jeux de la plaine. C’était cool !

Luca et Corentin.

Nous voici devant l’entrée de la grotte de Dinant appelée la Merveilleuse. Le guide nous donne quelques explications et recommandations avant d’y entrer. Il y fait noir et très frais : +/- 12°. C’était magnifique ! On a vu des stalactites, des stalagmites et quand elles se rencontrent, cela forme des colonnes. Les salles étaient plus belles les unes que les autres. A la sortie de la grotte, nous avons pu faire quelques achats à la boutique des souvenirs. Quelle belle journée !

Noa M. et Korentin.

Mercredi 17 mai :

 

Nous nous sommes rendus à Saint-Hubert au parc à gibier. Nous avons découvert plusieurs animaux dans leur habitat et nous savons à présent les reconnaitre : des cerfs et des biches, des daims, des sangliers, des laies et leurs petits marcassins, un renard… Comme ils sont mignons !

Pauline, Lucie et Clémence.

 

 

 

Nous avons visité la fauconnerie. Nous étions assez excités à l’idée de les voir de près… D’abord, nous avons découvert les rapaces dans leur volière : il y en a des petits et de très grands ! Ensuite, nous avons assisté à un beau spectacle avec une chouette effraie, un hibou grand duc, un faucon crécerelle, un vautour et un aigle bleu du Chili. C’était très impressionnant ! Avant de repartir, nous sommes passés par la boutique aux souvenirs.

Adeline, Gabrielle et Rayan.

 

Jeudi 18 mai :

 

Nous partons faire une balade d’orientation dans Wellin. Nous étions par groupe de 2 : l’un avait une vareuse jaune fluo et l’autre avait le plan de la promenade. Pendant le trajet, Mélissa, la guide, nous racontait des légendes à propos de certaines maisons comme celle du Sanglochon. Durant la promenade, nous devions retrouver certaines maisons dont la photo se trouvait au dos du plan. Ensuite, nous devions retrouver un détail qui lui correspondait. Il fallait bien observer !

Owen et Mattias.

 

En bus, nous nous rendons à l’entrée du bois où Sandra nous accompagne pour effectuer le biotope d’un ruisseau. Grâce à des épuisettes, on y a trouvé plein d’autres petits animaux. Après, nous avons dû les reconnaitre à l’aide de cartes d’identification. Ethan a trouvé une larve de perle. Grâce à elle, on sait que l’eau de notre ruisseau est de bonne qualité ! C’était un chouette après-midi !

Sam et Ethan.

 

Enfin la boum dont on nous parle tant !!!

Pierre, l’animateur, met la musique : nous dansons, nous rigolons, nous nous amusons et nous fêtons l’anniversaire de Pauline ! Pierre fait un petit pas de danse avec elle ! Il lui donne également un grand paquet de bonbons à partager avec nous ! Chouette alors ! Encore bon anniversaire Pauline !

Après la boum, l’activité la moins drôle : faire les valises !

Zoé E. et Louise.

Vendredi 19 mai :

 

Lors de notre activité « recherche de traces d’animaux », nous avons trouvé des traces de sanglier et son marcassin. Sébastien, le guide, nous explique comment reconnaitre les traces du sanglier de celles du cerf. Les souches d’arbres nous indiquent aussi que les jeunes pousses qu’on y trouve servent de nourriture aux cerfs et aux biches. Nous avons également trouvé plusieurs terriers ainsi que des griffes laissées par les bois des cerfs sur le tronc des arbres.

Voilà notre semaine qui s’achève… Que de souvenirs ! Dans quelques heures nous retrouvons nos parents… Nous sommes heureux de les revoir et de leur raconter nos aventures !

Lizéa et Zoé D.

 


 

 

début d'année en 2ième primaire ...

 

En classe, nous avons réalisé le plan de l'école.

Heureusement que nous avions une photo satellite!

 

Un petit peu compliqué notre école! Classes par devant, classes par derrière, classes à droite et classes à gauche.

 

De retour en classe, nous avons réalisé notre première esquisse du plan de notre école.

C'était amusant, nous pouvions même nous couché sur le sol si on voulait, Madame Teresa nous l'avait autorisé.

 

Chacun son point de vue, c'était très chouette ...

 

 

 

 

 


Les classes vertes à Wellin racontées par les enfants.

 

Lundi 3 février 2014

Nous sommes impatients de partir… Finalement après 2 heures de route, nous voici enfin arrivés !

Après-midi, nous avons fait une balade le long du Ravel et nous avons vu le château du roi Philippe en haut de la colline.

Mardi 4 février 2014

 

Lors de notre parcours spectacle à l’archéoscope, nous apprenons l’histoire de Godefroi de Bouillon : c’est un des chefs de la première croisade vers Jérusalem. On le reconnait grâce à la croix rouge sur son costume. Il est mort en 1100.

Vue du château depuis la rive droite de la Semois.

Nous sommes à l’entrée du château. Derrière on aperçoit des meurtrières.

Pour entrer dans le château, il faut franchir 3 portes : le pont levis, le pont à bascule et la herse !

Du haut du donjon, on aperçoit la basse-cour.

On a pu voir la salle de tortures : ça fait peur !

 

Mercredi 5 février 2014

 

Tom nous a montré 2 jeunes faucons. Tous les rapaces qu’il possède logent dans des volières.

Le fauconnier nous a présenté un spectacle avec Stella, la chouette effraie et Artois le hibou grand duc. Le hibou est reconnaissable grâce à ses aigrettes.

Madame Estelle a eu l’honneur de porter un grand vautour à tête blanche : qu’il est lourd !

 

Le parc à gibier de Saint-hubert est très joli, c’est un bel endroit pour se promener.

Nous voyons des animaux de nos forêts : des cerfs, des sangliers, des chevreuils, des mouflons et des daims. Les mouflons ont des cornes et les daims et les cerfs ont des bois.

 

Nous donnons à manger aux cerfs et aux sangliers. Ils font bonne chair avec les grains de maïs.

 

Nous découvrons l’entrée et la sortie d’un terrier de renard et plus loin des crottes de cerf.

On peut les prendre en main car elles ne contiennent que des déchets de végétaux. Nous voyons aussi les traces des bois d’un cerf laissées sur le tronc d’un arbre.

 

Des pics ont trouvé refuge dans ce tronc : on observe des trous par lesquels ils peuvent manger des petits insectes.


Nous avons vu de nombreuses coulées, ce sont des endroits de passage d’animaux.

Les souches couvertes de jeunes branches et bourgeons servent de nourriture aux cervidés.

 

Nous marchons sur la rive droite le long de la Lesse. Plus loin, nous faisons une photo dans la grotte des Nutons.

Un petit cours d’eau vient se jeter dans la Lesse, dont voici le confluent.

Cette rivière contient beaucoup de truites et chaque année, elles remontent le courant pour aller pondre leurs œufs. Des gardiens des eaux les comptent, les mesurent et leur mettent une puce électronique pour suivre leur croissance. Une truite peut pondre jusqu’à 1000 œufs mais malheureusement seulement 2 d’entre eux peuvent arriver à l’âge adulte. Grâce à ce système mis en place, 800 bébés truites atteignent l’âge adulte.

 

Vendredi 7 février 2014

Nous voici à l’entrée de la grotte de Dinant découverte en 1904.

La porte est munie d’une ouverture pour permettre aux chauves-souris d’entrer et sortir librement dans la grotte.

Une stalactite qui rejoint une stalagmite forme une colonne. Celle-ci n’est pas formée car un courant d’air a fait dévier la stalagmite.

 

 

Sur ces roches, on peut deviner le portrait de Dracula et la statue de la vierge Marie avec l’enfant Jésus.

Nous avons eu la chance de voir l’une ou l’autre chauve-souris qui hibernait dans la grotte.

Nous nous réunissons dans la grande salle de la Merveilleuse pour faire une photo de groupe.

Voici une stalagmite éteinte tandis que l’autre reçoit toujours une goutte d’eau toutes les 6 à 7 secondes.

 

 

Les dortoirs : de jolies chambres de 2 ; 3 ; 4 ou 8 lits.

La chambre de Dorian et Mattéo La chambre de Lola, Joana, Kiara et Florence La chambrs de Chloé, Amandine et Emma

 

La chambre de Sarah, Emma et Sophie

Et enfin la chambre des 7 garçons : Cyril, Tanguy ; Sasha ; Achille ; Lenny ; Baptiste et Arthur

 

Tout séjour à Wellin se termine toujours par une petite fête !

Peut-être la première boum pour certains !

Le centre disposait aussi d’une plaine du jeux dans laquelle tous ont pu s’y amuser !

 

 

 

 

 


 

Les élèves de la classe de 6ième année en classes vertes à Beaumont

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves de 5ième et 6ième primaire à Paris